Etape 4 : L’épargne de précaution, comment faire ?


Quand vous pensez investissement vous pensez probablement risque, et vous avez raison ! C’est pourquoi il faut se constituer une épargne de précaution avant d’investir, c’est ce que l’on va voir dans cet article.

épargne de précaution

Pour rappel vous pouvez retrouver les trois premières étapes en cliquant sur les liens ci-dessous :

Etape 1 : Gérer son budget : Faites le bilan de vos dépenses et recettes

Etape 2 : faire un budget prévisionnel ?

Etape 3 : Se constituer un patrimoine

Vous êtes prêt ? C’est parti !

Pourquoi se constituer une épargne de précaution

L’épargne de précaution est la première chose à mettre en place avant d’investir. Quand mes amis me demandent combien j’ai mis d’argent en bourse, ma réponse leur fait souvent peur, il me dise :

Mais tu es fou ! Et si la bourse se casse la figure ?!

Comment tu fais pour dormir tranquille ?

Tu n’as pas peur de perdre cet argent ?

Ma réponse est très simple : « C’est de l’argent dont je n’ai pas besoin ». Voilà pourquoi il faut se constituer une épargne de précaution. Une fois que cela sera fait vous pourrez vous dire que l’argent que vous investissez, c’est de l’argent dont vous n’avez pas besoin ! Cela ne veut pas dire qu’il faut faire n’importe quoi avec mais au moins vous ne serez pas dans la ***** s’il vous arrive quelque chose 🙂 .

Combien mettre en épargne de précaution ?

Je ne vais pas vous parler de montant car c’est en fait assez personnel et cela dépend beaucoup de votre revenu. Si vous avez fait votre budget, vous devez y voir plus clair dans vos dépenses et revenus. En général les professionnels et les experts de ce sujet conseillent de mettre entre 2 et 6 mois de salaire dans cette épargne de précaution. Ce montant vous permettra d’envisager l’avenir de manière sereine et de pouvoir commencer à investir.

Pour ma part j’ai environ 2,5 mois de salaire de côté mais au début je m’étais constitué une épargne de précaution de 5 mois. Certains devront même avoir 1 an de salaire de côté pour bien dormir, c’est vraiment personnel !

Où placer son épargne de précaution ?

Cette épargne de précaution doit être accessible en cas de coup dur et sur un placement sans risque ce qui restreint fortement nos possibilités. Le mieux est probablement une épargne réglementée par l’Etat comme le Livret A, LDD, et PEL. L’intérêt étant que les taux de ces placements suivent l’inflation et vous êtes donc sur de ne pas perdre d’argent tous les ans. Vous pouvez aller voir les taux actuels sur le site www.francetransactions.com.

 

J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair sur l’épargne de précaution, et vous, combien avez-vous mis de côté pour dormir tranquille ?



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge