Portefeuille boursier et patrimoine juin-juillet 2016 2


Voici le bilan de mon portefeuille boursier et patrimoine à fin juillet 2016. Comme je ne l’avais pas fait depuis mai, je vais vous détailler les deux derniers mois. Je vais notamment vous montrer l’impact qu’a eu le BREXIT sur mon portefeuille. En espérant que ce bilan puisse vous inspirer pour vos propres investissements.

Bilan portefeuille boursier et patrimoine juillet_0

Voici donc le bilan de mes activités d’investissement et de blogging figées à fin juillet 2016. Je les publie avant tout pour être transparent avec vous, mais également pour vous montrer que les investissements en bourse peuvent rapporter sans prendre trop de risque.

PORTEFEUILLE BOURSIER

Je possède des actions sur un PEA et Compte-titre chez Binck, si vous voulez que je vous parraine pour commencer à investir sur le marché boursier, envoyez-moi une demande à l’aide la page contact ou sur la page facebook du blog. Mon portefeuille boursier se décompose de la manière suivante :

Bilan portefeuille boursier et patrimoine juillet_1

Comme on peut le remarquer, mon portefeuille est essentiellement composé actuellement de trackers avec quelques positions choisies pour leur rendement annuel en dividendes ou leur avantage concurrentiel.

Côté performance, le portefeuille boursier a globalement performé sur les trois derniers mois  : +0,1 % en juin et +4,07% en juillet, soit une progression de +4,17% en deux mois 🙂

Bilan portefeuille boursier et patrimoine juillet_2

La courbe en vert correspond à mon portefeuille, celle en rouge correspond au fonds « Carmignac investissement A Eur« . Les fluctuations de ces derniers mois m’ont permis de continuer à prendre le large devant le fond de Carmignac (oh yeaahhh) qui est un fonds reconnu (noté 3 étoiles et Bronze par morningstar pour ceux qui connaissent). Je suis donc plutôt satisfait de faire mieux qu’un fonds géré par de vrais analystes qui travaillent tous les jours pour la performance du fond. Comme quoi suivre des trackers permet d’avoir une bonne performance globale, moins les frais 🙂

La performance globale du portefeuille boursier depuis sa création (décembre 2012) est de 44,5 % soit une performance annualisée de 10 %.

Commentaire de gestion

Si vous avez écouté la radio ou BFM et ITélé pour ne pas les citer, vous avez sans doute cru que c’était presque la fin du monde financier européen suite au BREXIT. Alors plusieurs choses qu’il faut retenir de cela :

  1. Ne pas écouter la radio et regarder la télé (mais ça je le fais déjà ;)),
  2. Il n’y a pas que l’Europe dans le monde et les résultats nets des entreprises ne changent pas du jour au lendemain,
  3. Ne pas paniquer et prendre des décisions trop hâtives. En général le marché s’emballent à la baisse lors de telles annonces. Au contraire, vous devriez plutôt voir de bonnes opportunités pour vous positionner.

Cette hausse permet de retrouver les plus haut de novembre 2015 mais pas encore ceux de mai 2015 où j’avais alors 48,5 % de performance. De toute façon comme je l’écris à chaque fois, mon investissement étant sur le long terme (5 à 10 ans), j’attache peu d’importance aux analyses macroéconomiques et préfère suivre ma stratégie. Oui oui je m’en fou un peu du BREXIT en fait 🙂

BILAN PATRIMOINE TOTAL

Je n’ai pas mis tous mes investissements en bourse afin de limiter les risques en cas de chute brutale. Mon patrimoine actuel se répartit de la manière suivante :

Bilan portefeuille boursier et patrimoine juillet_3

Comme mon portefeuille boursier ne représente « que » 36% de mon patrimoine, l’augmentation du patrimoine totale est de 2,7 % sur les trois derniers mois, avec 42 mois sur 56 où le portefeuille augmente depuis la création.

Bilan portefeuille boursier et patrimoine juillet_4

La performance globale du patrimoine s’élève à 33,3 % soit une performance annualisée de 6,2 %.

MOUVEMENT DU PATRIMOINE :

Bourse

Je n’ai pas rajouté d’argent en bourse les deux derniers mois il n’y a donc aucun mouvement externe au portefeuille, ce qui n’empêche pas au portefeuille de grossir mois après mois.

Patrimoine

Côté patrimoine global j’ai continué de mettre mon épargne en cash disponible (livret A) car je prépare de nouveaux investissements

BLOG

Côté blog, je n’ai pas été très productif et j’espère prendre le temps dans les mois à venir pour plus publier. L’objectif à moyen terme est d’arriver à une liste de 1000 abonnés sur mon blog.

REVENUS ALTERNATIFS

Vous l’avez peut-être remarqué (ou pas ?!) mais j’ai changé l’objectif du blog. C’est aujourd’hui un défi un peu fou : quitter mon boulot d’ici 2 ans. Il y a d’ailleurs un compte à rebours sur la page d’accueil (subtile n’est ce pas ?). J’ai donc créé cette nouvelle section afin que vous suiviez au mieux ce défi et voir où j’en suis mois après mois. Pour les mois de juin et juillet 2016 il y a donc :

Business en ligne : +213 €

Trading : -115 € avec -213 € en juin et +97 € en juillet. Si le BREXIT n’a eu aucun impact sur mon portefeuille long terme, j’ai été pris au dépourvu sur mon portefeuille de trading et j’ai subi pas mal de pertes en juin. Tout cela couplé à des erreurs de débutants m’ont fait perdre globalement de l’argent pour le moment. Mais je ne désespère pas d’atteindre 5-10% par mois grâce au trading. En tout cas c’est le but !

Ce qui nous amène à 98 € pour les mois de juin et juillet. Par rapport au défi il me reste encore 1 an et demi pour générer un salaire de cadre tous les mois et cela juste avec mes revenus alternatifs.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous en pensez, partagez votre propre expérience, ce que vous aimeriez voir apparaître en plus dans le bilan et surtout partagez l’article 🙂




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

2 commentaires sur “Portefeuille boursier et patrimoine juin-juillet 2016

  • Pierre de Plus-Riche.com

    Salut!

    Clairement le brexit était un feu de paille. Personnellement j’avais un portefeuille 100% actions europe pendant la période, donc théoriquement l’endroit ou ça chauffait le plus (des sociétés solides et de bons payeurs de dividendes, pas de financières ou autre) et deux semaines après l’évènement le portefeuille marquait de nouveaux plus hauts! (le gros du choc a été sur les bancaires, et même elles se sont reprises depuis).

    Tout ça pour dire, vous avez bien raison de ne pas écouter les médias!

    • Floran PONTIER Auteur de l’article

      Bonjour pierre et merci pour ta contribution. Je n’avais même pas fait attention aux bancaires car je n’en ai pas directement au portefeuille. Content que ton portefeuille ai tenu le coup également 🙂 a bientôt