Les intérêts composés – la 8ème merveille du monde


Aujourd’hui je vais te parler d’un truc qui surprend mes amis à chaque fois que je fais le calcul, les intérêts composés.

Einstein aurait dit que c’était la 8ème merveille du monde.

Moi-même je suis toujours bluffé par ces calculs.

Alors je parle de quoi ?

Les intérêts composés bien sûr.

J’en ai déjà beaucoup parlé mais je voulais te faire un zoom dessus car cela mérite le détour.

J’irai même jusqu’à dire que cela peut faire la différence entre quelqu’un qui va devenir riche ou pauvre.

En fait c’est tout simplement comme la cigale et la fourmi.

Sauf que tu vas voir que la fourmi peut aussi profiter de la vie et ne pas tout mettre de côté non plus.

Comme je disais dans un autre mail, devenir riche ne rend pas heureux.

Alors on veut être une fourmi heureuse 🙂

Pour te prouver que cela peut faire la différence, je vais prendre les rendements pessimistes de ma méthode soit 20% par an sur 30 ans.

Exemple de calcul d’intérêts composés

On va prendre le scénario de quelqu’un qui met 50 euros par mois de côté pour sa retraite.

Si cette personne a 25 ans elle va mettre de côté pendant 35 ans (départ à la retraite à 60 ans). Et bien elle obtiendra alors 1 955 361 euros.

Si cette personne a 30 ans elle va mettre de côté pendant 30 ans. Elle obtiendra alors 783 862 euros. Presque 3 fois moins pour 5 ans de différence seulement.

Si cette personne a 40 ans elle va mettre de côté pendant 20 ans. Elle aura alors 123 859 euros. Plus de 15 fois moins pour 15 ans de différence.

Alors pourquoi une telle différence ?

La puissance des intérêts composés ! C’est une évolution exponentielle. L’essentiel de l’argent se fait donc sur la fin des années d’économie.

Et encore je ne parle que de 50 euros.

Admettons que notre personne de 40 ans a plus de pouvoir d’achat que celle qui a 25 ans. On va dire qu’elle met 100 euros au lieu de 50.

Elle va donc mettre 100 euros de côté pendant 20 ans. Elle aura alors 247 719 euros. Presque 8 fois moins que la personne qui a commencé à 25 ans et qui met seulement 50 euros de côté.

En fait, pour arriver au même résultat, notre personne qui a 40 ans va devoir mettre de côté 800 euros par mois au lieu de 50 euros !

Un peu déprimant je te l’accorde.

Investir à plus 40 ans

Mais tout n’est pas perdu pour cette personne de 40 ans. On peut aussi imaginer qu’elle a mis de côté sur son livret A ou en assurance-vie. Elle a donc peut-être un apport plus conséquent que notre personne de 25 ans.

Et bien dans ce cas elle aura besoin d’apporter 40 000 euros dans son projet et mettre 100 euros par mois de côté. Un peu plus raisonnable.

En France on achète souvent sa résidence principale en apportant les frais de notaire.

Un petit conseil donc n’apportez pas les frais de notaire et empruntez sur le plus longtemps que vous pouvez.

Gardez votre cash pour investir en bourse car cela fera beaucoup plus la différence sur le long terme qu’une éventuelle plus value à la revente.

Je ne parle pas d’investissement achat-revente mais d’achat coup de coeur type résidence principale.

Avoir une stratégie en bourse

Après il faut juste avoir la stratégie pour investir en bourse avec des rendements intéressants.

Et c’est là que je peux t’aider.

Comme tu l’as compris cela dépend beaucoup plus de la durée de ton placement plutôt que de la somme que tu mets de côté tous les mois.

Voici une capture d’écran de mon compte en ce moment :

Deux choix possibles pour toi :

1) Tu crois en ma méthode, dans ce cas je t’invite à regarder cette page : https://frenchpotential.systeme.io/RSR-pdv

2) Tu veux tester d’abord sous la forme d’un abonnement mensuel sans engagement : https://frenchpotential.systeme.io/RSR-bdcAbo

Dans les deux cas c’est 14 jours satisfait ou remboursé.

Le seul risque que tu prends c’est d’apprendre à investir en bourse.

Hier j’avais un bug dans mon calendrier, pour ceux qui veulent en parler d’abord avec moi il y a de nouveau la possibilité de réserver des créneaux avec moi en janvier :

https://calendly.com/floran-pontier/boursefacile

A demain !

intérêts composés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge