De 2000 euros sur un livret A à l’indépendance financière


Comment devenir rentier sans capital de départ ? Aujourd’hui je voulais te raconter l’histoire d’un nouveau rentier.

Un nouveau rentier qui malgré lui est sorti du moule de la société en se disant que la vie était trop courte.

Qu’il fallait en profiter,

Qu’il sentait que quelque chose d’autre était possible,

Que la vie ce n’était pas que métro voiture dodo.

Ses débuts dans la vie

Né en 1986 d’une maman infirmière et d’un papa technicien.

Il grandit en Normandie dans un milieu modeste avec des vacances une fois par an en camping.

Un rituel d’une sortie annuelle au restaurant.

Ses parents ne roulent pas sur l’or avec 3 enfants à charge.

Mais il ne s’en rend pas forcément compte et il s’en fout.

Il est heureux.

Comme quoi l’argent ne fait pas forcément le bonheur pour un enfant.

Il a des parents qui l’aiment et qui l’éduquent comme il faut.

Toute son enfance se passe très bien.

Pas de soucis à l’horizon.

La bascule de la vie

Mais tout bascule en 2007.

Son papa lui annonce qu’il a un cancer du pancréas.

Et là, le monde s’écroule autour de lui.

Il passe immédiatement de la vie d’étudiant sans responsabilité à la réalité et l’injustice de la vie réelle.

Comment son papa peut lui dire ça assis trop calmement sur son lit d’étudiant ?

Le premier choix difficile arrive.

Il avait prévu un cursus à l’étranger de 6 mois.

Doit-il partir ou non ?

Au risque de ne plus voir son papa de sa vie entière.

Son papa a l’air de tenir le coup et lui dit de partir, de ne pas mettre sa vie entre parenthèses pour lui.

Alors ce futur nouveau rentier part profiter de sa jeunesse en Australie pendant 6 mois.

Avec du recul, ça fait surement partie de ses meilleurs souvenirs d’étudiant.

Il a eu raison de partir.

Mais retour à la réalité en 2009 à son retour d’Australie.

Après une courte rémission le cancer est là à nouveau.

C’est de pire en pire et il sait au fond de lui que ce sont les derniers mois qu’il va pouvoir vivre avec son père.

Alors il en profite, garde le sourire et fait comme-ci de rien n’était.

Garder une bonne image de son père est la chose la plus importante à ses yeux.

Il ne se trompe pas.

Nouvel ingénieur en septembre 2009, il perd en même temps son père qui ne le verra jamais diplômé.

Son père ne verra en fait rien de sa vie d’adulte et c’est comme ça, on ne peut rien y faire.

Comment devenir rentier sans capital de départ ?

Du coup le choix de vie proposé par la société devient amer.

Bosser 60 heures par semaine de 24 à 66 ans pour éventuellement profiter de la vie à la retraite ? Non merci !

Il commence à sentir que tout cela n’est pas arrivé pour rien.

Que la vie a voulu lui transmettre un message par l’intermédiaire de son papa.

Non, il ne sera plus dans le moule.

Il regardera à jamais les autres comme des petits moutons qui se promènent au rythme des coups de baguette de leur berger Etat.

Il prendra ce super pouvoir de prendre du recul sur toutes les situations quotidiennes, de devenir un grand rêveur de la vie.

Malgré tout il faudra travailler dur car on n’a rien sans rien.

On ne devient pas libre en claquant des doigts.

Au risque de finir sur un trottoir à demander de l’aide.

Il a appris comment devenir rentier sans capital de départ.

Il a un plan qui se met en place tout doucement.

Un plan qui prendra presque 10 ans à s’exécuter mais dont il sera fier.

Un plan qui lui permettra d’être libre et indépendant du système.

Une sorte de braquage financier tout à fait légal.

Alors ce futur nouveau rentier bosse beaucoup, mais prend du plaisir à le faire.

Car il a ce plan en tête.

Il sait pourquoi il fait tout cela.

Et la vie reprend de la couleur.

Les amis et la famille sont là, les soirées aussi, les voyages et les rigolades autour d’une bière.

Et ce plan commence à murir en 2016 où il achète une maison dont personne ne veut pour faire quelque chose auquel personne ne croit.

Car il a appris comment devenir rentier sans capital de départ.

Les débuts dans l’immobilier pour devenir rentier

Sa première colocation voit le jour en janvier 2017, 1000 euros de cash flow.

Puis une deuxième arrive dans la foulée, 700 euros de cash flow supplémentaire.

Et puis en parallèle son compte en bourse fait x5.

Et là il se dit que ça sent bon, qu’il tient quelque chose.

Une dernière affaire immobilière pour être sur et c’est bon !

Et bim un dernier bien arrive dans sa boîte mail.

Un immeuble de 6 appartements hyper rentable.

Et c’est reparti pour un dernier investissement qui le rendra libre avec 700 euros de cash flow supplémentaire et un toit pour vivre.

Il a remplacé son nouveau salaire en 2 ans grâce à la bourse et l’immobilier.

Il devient donc indépendant financièrement en partant de rien.

Tu l’auras peut-être compris mais ce nouveau rentier c’est moi 🙂

Je voulais te raconter mon histoire personnelle même si c’est douloureux d’écrire ces lignes.

J’espère que ce texte t’aura inspiré pour reprendre ta vie en main et de devenir un nouveau rentier.

Maintenant si tu n’as pas 10 ans devant toi et que tu souhaites accélérer ton parcours.

Si tu veux que je t’accompagne dans cette voie de nouveau rentier.

comment devenir rentier sans capital de départ

Pour écouter mon histoire en audio tu peux aussi cliquer ici : https://smartlink.ausha.co/les-nouveaux-rentiers-bourse-immobilier-entrepreneuriat-et-dev-perso/68-de-2000-euros-sur-un-livret-a-a-l-independance-financiere

Ciaociaoociaooo

Floran

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge